vendredi 6 janvier 2012

Sur les traces de Millenium, la trilogie de Stieg Larsson

Millénium, la trilogie de romans policiers de l’auteur suédois Stieg Larsson, a rencontré un franc succès. Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette et La reine dans le palais des courants d’air se sont vendus à plus de 60 millions d’exemplaires dans le monde entier, élevant ainsi Stieg Larsson au rang d’auteur de romans policiers suédois le plus lu de tous les temps. La trilogie a également été adaptée au cinéma et pour la télévision. La version télévisée suédoise a gagné les International Emmy Awards 2011 pour le meilleur téléfilm/minisérie télévisée. Michael Nyqvist (Mikael Blomkvist) et Noomi Rapace (Lisbeth Salander) ont tous deux été nominés dans les catégories de meilleur acteur et meilleure actrice. En décembre 2011, la version hollywoodienne du premier roman Les hommes qui n’aimaient pas les femmes sortira au cinéma dans le monde entier. Le réalisateur David Fincher a décidé de tourner le film à Stockholm, avec Daniel Craig (pour Blomkvist) et Rooney Mara (pour Salander) dans les rôles principaux.

Cette trilogie est axée sur le journaliste d’investigation Mikael Blomkvist et la pirate informatique Lisbeth Salander. Ces deux personnages principaux vivent et travaillent sur l’île de Södermalm, un quartier bohème et branché de Stockholm situé au sud de la vieille ville. Ce coin vallonné et très peuplé, parfois appelé le «Brooklyn de Stockholm», était également le quartier de Stieg Larsson. Depuis la publication des trois romans, des hordes de fans de Stieg Larsson ne cessent d’arriver à Stockholm pour voir le cadre dans lequel se déroulent les intrigues.

Visites guidées Millénium

Le musée de la ville de Stockholm organise des visites guidées Millénium. Celles-ci vous entraînent sur les traces des principaux personnages crées par Stieg Larsson, à savoir Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander. Par la même occasion, vous en apprendrez davantage sur les personnages et l’auteur. Cette visite vous emmène, par exemple, au domicile de Mikael Blomkvist, au luxueux appartement de Lisbeth Salander ainsi qu’à la rédaction de la revue fictive Millénium. Vous en apprendrez également davantage sur le Stockholm d’hier et d’aujourd’hui, ainsi que sur ses habitants. Cette visite dure environ 1 heure et demi à 2 heures et attire plus de 10 000 personnes tous les ans. www.stadsmuseum.stockholm.se

La carte Millénium vous offre la possibilité d’explorer seul l’univers de Mikael Blomkvist et de Lisbeth Salander. Elle couvre environ 20 sites situés à Stockholm, qui sont mentionnés dans les romans de Stieg Larsson. www.visitstockholm.com/en/To-Do/Shopping/millennium-on-your-own/1861

Qui était Stieg Larsson?

Outre l’écriture de fiction, Stieg Larsson (1954-2004) était un expert de premier plan dans le domaine des mouvements nazis et des mouvements d’extrême droite antidémocratiques. Il fut l’un des principaux acteurs à l’origine de la création de la fondation Expo, un groupe installé à Stockholm dont l’objectif consiste à dévoiler l’activité néo-nazie en Suède. De 1999 jusqu’à son décès, il fut le rédacteur en chef d’Expo, le magazine de la fondation. Larsson est décédé d’une crise cardiaque en novembre 2004. Sa mort fut à la fois soudaine et inattendue et s’est produite peu de temps après l’achèvement du troisième tome de Millénium. www.stieglarsson.com, www.stieglarsson.se

Le Prix Stieg Larsson

Stieg Larsson se décrivait comme « anti-extrême droite, antiraciste et féministe ». L’un de ses principaux objectifs consistait à exposer la violence à l’égard des femmes. En mémoire de son travail, la maison d’édition Norstedts a créé, en coopération avec le père et le frère de Larsson, un prix qui est décerné tous les ans à une personne/organisation dont le travail s’inscrit dans l’esprit de l’auteur. En 2011, le prix a été décerné à Vilma Núñez De Escocia pour sa lutte de longue haleine pour les droits des femmes au Nicaragua, son pays d’origine.

Larsson et Lindgren

Dans ses interviews, Stieg Larsson a déclaré qu’il s’était inspiré pour Lisbeth Salander du personnage de Fifi Brindacier. Il avait imaginé ce que Fifi serait devenue une fois adulte. La trilogie comprend de nombreuses références aux oeuvres de la créatrice de Fifi, le légendaire auteur suédois Astrid Lindgren. À titre d’illustration, Mikael Blomkvist est surnommé de manière moqueuse « Kalle Blomkvist » (d’après le petit garçon détective créé par Lindgren) et sur la porte de l’appartement de Lisbeth Salander est inscrit « V. Kulla » (diminutif pour « Villa Villekulla », le nom de la maison de Fifi).

Salander et ses voisins écrivains

Trois lauréats du Prix Nobel de littérature vivent ou ont vécu à Södermalm : Nelly Sachs (1966), Eyvind Johnson (1974) et Tomas Tranströmer (2011). Le Prix Nobel de littérature de cette année, Tomas Tranströmer, vit à quelques pâtés de maison de l’appartement de 21 pièces qu’achète Lisbeth Salander dans le roman intitulé La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette. www.nobelprize.org/nobel_prizes/literature

Voici quelques lieux mentionnés dans les romans
 Le luxueux appartement de Lisbeth Salander. Lieu : Fiskargatan 9.
 Le domicile de Mikael Blomkvist. Lieu : Bellmansgatan 1.
 Le lieu de travail de Mikael Blomkvist, les bureaux de la revue fictive Millénium. Dans les romans, ceux-ci se trouvent au-dessus de la boutique de mode Monki. Lieu : à l’angle de Götgatan et de la rue Hökens gata.
 Kvarnen, le restaurant et le bar où Lisbeth et les musiciens du groupe de rock Evil Fingers se retrouvent tous les mardis. Lieu : Tjärhovsgatan 4.
 Le café habituel de Mikael Blomkvist, et le lieu préféré de Stieg Larsson dans la vie, à savoir Mellqvists Kaffebar. Lieu : Hornsgatan 78.
 Mikael Blomkvist se rend à sa maison de campagne dans l’archipel de Stockholm pour se détendre et être seul. Lieu : la petite île de Sandhamn.

Voici certains des lieux utilisés dans le film de David Fincher Les hommes qui n’aimaient pas les femmes:
 L’appartement de Lisbeth Salander. Lieu : Brännkyrkagatan 68, Södermalm.
 L’appartement de Mikael Blomkvist. Lieu : Bellmansgatan 6, Södermalm.
 Les bureaux de Millénium. Lieu: Hälsingegatan 28-32, Vasastan.
 Le studio de tatouage. Lieu : Salvation Tattoo, Sankt Paulsgatan 14, Södermalm.

Elisabeth NEBOUT

Attachée de presse, VisitSweden France

Courrier électronique: elisabeth.nebout@visitsweden.com

Tél:+33(0)1 42 78 02 57

Publicité:

A part of the official gateway to Sweden