jeudi 10 mars 2011

La Gastronomie suédoise sur le devant de la scène! En route pour un voyage culinaire !

Des chefs médaillés (le chef Tommy Myllymäki a remporté le Bocuse d’argent en janvier de cette année !), des étoiles Michelin, une gastronomie de classe mondiale, un projet au plan national visant à promouvoir la Suède comme nouveau pays de la gastronomie, première participation de la Suède au SIRHA en 2011... La Suède culinaire d’aujourd’hui est à des milliers de lieux des boulettes de viande d’antan. Elle doit cela en grande partie à la qualité des produits de son terroir mais aussi à l’esprit créatif et innovant de ses étoiles montantes.

Les chefs suédois sont renommés dans le monde pour leur créativité et ont remporté des prix dans toute une série de concours gastronomiques internationaux : une médaille d’or (Mathias Dahlgren) et trois d’argent au Bocuse d'Or (dont une cette année !), médaille d’or aux Olympiades culinaires de 2000 et 2004 et par deux fois premier prix de la Coupe mondiale. Un total de onze étoiles au Guide rouge Michelin (La Suède possède 2 restaurants 2 étoiles, Mathias Dahlgren Matsalen et Frantzén/Lindeberg, et 9 restaurants 1 étoile). Belles performances pour un pays de 9 millions d’habitants seulement !

En s’ouvrant aux influences extérieures, la Suède a donné à ses grands chefs la soif et le goût de voyager, de s’expatrier, d’expérimenter et d’absorber des saveurs exotiques, pour mieux retravailler et mettre en valeur les produits locaux et traditionnels suédois. 

Une grande partie des classiques de la cuisine suédoise, par exemple le saumon mariné et les nombreuses variétés de hareng, se distinguent par le contraste caractéristique du sucré, de l’acidulé et du salé. Ces saveurs typiques se retrouvent dans l’art traditionnel d’accommoder les ressources locales de la forêt, des lacs, des rivières et de la mer – gibier, baies, champignons, poissons nobles et crustacés.

Découvrez ainsi : la truffe noire et l’agneau de l’île de Gotland, le homard et les huîtres de la Côte ouest, la mûre boréale et la viande de rennes de la Laponie suédoise ou encore l’anguille et les asperges de la Scanie dans le sud du pays…

En 2010, le Ministère de l’agriculture suédois, l’industrie alimentaire et l’industrie du tourisme ont décidé de lancer le projet « La Suède, nouveau pays de la gastronomie » visant à promouvoir le pays en tant que nation et destination gastronomiques. Plusieurs arguments ont ainsi été mis en avant pour justifier et mener à bien ce projet :
 
■ Une nature variée et préservée qui offre des produits uniques de très grande qualité.

■ Un tourisme sans cesse croissant. Les expériences culinaires constituent une part conséquente du voyage.
 
■ Des produits, des méthodes de fabrication et de préparation sains et diversifiés.

■ La Suède connaît une industrie alimentaire en pleine croissance.

■ Culture et production durables, santé et bien-être des animaux.

Enfin, plusieurs initiatives existent depuis quelques années:

Délice – Les villes gourmandes du monde, est un réseau gastronomique fondé en septembre 2007 à l’initiative du Maire de Lyon, en partenariat avec la ville jumelle de Göteborg et quatre autres villes européennes. Aujourd’hui ce réseau compte 18 villes. Toutes œuvrent pour une bonne cuisine et la protection et le maintien de l’héritage culinaire régional local. Les contacts rapprochés entre ces villes permettent des échanges d’expériences, d’idées, de créativité, de technique et de connaissance plus fréquents. (www.delice-network.com

Le projet Västsvensk Mersmak (Un goût en plus dans l’Ouest de la Suède) a été lancé en 2000 par l’Office du tourisme de la région dans le but de faire évoluer davantage sa cuisine déjà réputée, de développer la collaboration entre auberges/restaurants et producteurs en garantissant qualité, service, gastronomie, protection de l’environnement, héritage culturel... Aujourd’hui on compte 26 auberges/restaurants certifiés et une longue liste de producteurs.

Kungsfenan - the Swedish Seafood Award –, décerné depuis 2002 notamment dans les catégories « pêche durable » et « gastronomie maritime »,  a pour but d’inspirer et d’encourager un développement sain et pensé des traditions culinaires suédoises où le poisson aux apports nutritifs et bénéfiques a toujours été et devrait toujours être l’un des ingrédients principaux. Il s’agit de protéger cet héritage culturel afin que jeunes et anciens, au quotidien comme en temps de fête, puissent continuer à profiter des mets délicats de la mer et des lacs. www.kungsfenan.se/eng/index.html
                                                  
Pour en savoir plus :
La Suède au SIRHA : www.visitsweden.com/sirha
L’initiative ”La Suède – nouveau pays de la gastronomie” : www.sweden.gov.se/rural

Elisabeth NEBOUT

Attachée de presse, VisitSweden France

Courrier électronique: elisabeth.nebout@visitsweden.com

Tél:+33(0)1 42 78 02 57

Publicité:

A part of the official gateway to Sweden