Culture contemporaine suédoise: cinéma, littérature et musique !

  • Kenneth Branagh as Kurt Wallander
    Kenneth Branagh as Kurt Wallander

    © Yellowbird

  • Rooney Mara in The Girl with the Dragon Tattoo
    Rooney Mara in The Girl with the Dragon Tattoo

    © CAPITAL PICTURES/Scanpix

  • Fjällbacka in Bohuslän, West Sweden
    Fjällbacka in Bohuslän, West Sweden

    © Frank Heuer/Västsvenska Turistrådet

[text]

Lieux

Fan des polars suédois ? Adepte de la musique suédoise, ou bien amoureux du cinéma suédois ? Vous n'êtes pas le seul/la seule ! La popularité internationale des écrivains, cinémathographes et groupes de musique suédois a explosé ces dernières années. Nous rassemblons ici tout ce qui touche à la culture contemporaine suédoise et vous proposons des lieux à visiter sur ses traces.

Le Gardien du Phare de C. Läckberg, Partie 3

  • Le Gardien du Phare, C. Läckberg, partie 3

    "— Je suis fier de pouvoir vous annoncer que nous sommes dans les temps. Dans un peu plus de quinze jours, nous allons procéder à l’inauguration officielle de Badis à Fjällbacka.
    Erling W. Larson s’étira et balaya du regard les membres du conseil municipal, comme s’il attendait une ovation. Il dut se contenter de quelques hochements de tête approbateurs.
    — Cette restauration est un triomphe pour la région, précisa-t-il. Une rénovation complète de ce qu’il faut sans doute considérer comme un patrimoine architectural. Et nous som- mes désormais en mesure de proposer un centre de remise en forme moderne et concurrentiel. Un spa, comme on dit, ajouta- t-il en esquissant des guillemets dans l’air. Il ne nous reste que de menus détails à fignoler, puis nous ferons venir quelques groupes pour tester l’établissement. Et tout sera bien entendu bouclé avant la grande fête d’ouverture.
    — C’est formidable. Simplement, j’ai quelques questions. Mats Sverin, qui occupait le poste de directeur financier de la commune depuis deux mois, agita son stylo pour attirer l’attention d’Erling.
    Mais Erling fit la sourde oreille. Il détestait tout ce qui était gestion et compte rendu. En un clin d’œil, il déclara la réunion close et se retira dans son spacieux bureau.
    Après l’échec de l’émission de téléréalité Fucking Tanum*, personne n’avait cru qu’il se relèverait, et pourtant il était revenu avec un projet encore plus démesuré. Lui n’avait jamais douté, même quand le vent des critiques soufflait la tempête. Il était né pour gagner.
    Bien sûr, cela lui avait coûté, c’est pourquoi il était parti à la campagne se ressourcer dans le complexe de bien-être La Lumière. Et il remerciait sa bonne étoile de l’y avoir mené, car sinon, son chemin n’aurait jamais croisé celui de Vivianne. Leur rencontre avait représenté un moment décisif de sa vie, professionnelle comme privée. Elle l’avait envoûté comme aucune autre femme, et c’était son projet qu’il était en train de réaliser à Fjällbacka.

    Il ne put résister à la tentation de soulever le combiné et de l’appeler. C’était la quatrième fois aujourd’hui, mais le son de sa voix lui envoyait des décharges électriques dans tout le corps. Il retint sa respiration en écoutant les sonneries.
    — Salut mon amour. Je voulais juste savoir comment tu vas…
    — Erling, dit-elle sur ce ton particulier qui lui donnait l’impression d’être un adolescent en mal d’amour. Je vais exacte- ment aussi bien que quand tu m’as appelée il y a une heure.
    — Tant mieux, dit-il avec un petit rire benêt. Je voulais seulement m’assurer que tout va bien.
    — Tu prends soin de moi, et c’est pour ça que je t’aime. Mais nous avons encore beaucoup à faire pour l’inauguration… Tu ne veux quand même pas que je travaille le soir, je suppose ?
    — Non, certainement pas, ma chérie.
    Il décida de ne plus la déranger avec ses appels. Leurs soirées étaient sacrées.
    — Continue de travailler, je vais en faire autant de mon côté.
    Il envoya quelques baisers dans le combiné avant de raccrocher. Puis il se renversa dans son fauteuil de bureau, croisa ses mains derrière la tête et se laissa bercer par les réjouissances
    qui l’attendaient, le soir même."

    * Voir L’Oiseau de mauvais augure de Camilla Läckberg.

    copyright : @ Actes Sud 2013

Le Gardien du Phare de C. Läckberg, Partie 2

  • Le Gardien du Phare, C. Läckberg, partie 2

    "L’église de Fjällbacka était remplie jusqu’au dernier banc et le chœur débordait de fleurs. Des couronnes, des bouquets et des rubans de soie exprimant un dernier adieu.

    Patrik eut du mal à poser ses yeux sur le cercueil blanc au milieu de l’océan de fleurs. Le silence dans la grande église en pierre était lugubre. Aux enterrements des personnes âgées, on percevait toujours un certain bruit de fond. On échangeait des phrases comme “vu combien elle souffrait, il faut le voir comme une bénédiction”, en attendant impatiemment le café offert après la cérémonie. Ce jour-là, aucun bavardage de ce genre ne venait perturber la cérémonie. Tous étaient assis en silence, remplis de chagrin et d’un sentiment d’injustice. Per- sonne ne devrait avoir à vivre ça.
    Patrik s’éclaircit la gorge et regarda le plafond pour essayer de chasser les larmes. Il serra la main d’Erica. Son costume lui donnait des démangeaisons, il tira sur le col de la chemise pour
    mieux respirer. Il avait l’impression d’étouffer.
    Les cloches se mirent à retentir en haut du clocher, elles résonnaient entre les murs. Beaucoup sursautèrent et tournèrent les yeux vers le cercueil. Harald Spjuth sortit de la sacristie et se dirigea vers l’autel. C’était lui qui les avait unis dans cette église, dans ce qui semblait être une autre vie, une autre réalité. L’ambiance alors était détendue, gaie et lumineuse. À présent, le pasteur avait le visage grave. Patrik essaya d’interpréter son expression. Pensait-il lui aussi que ce n’était pas juste ? Ou bien se consolait-il avec la certitude qu’il y avait un sens derrière tout ce qui arrivait ?
    Les larmes lui montèrent de nouveau aux yeux et il les essuya du dos de la main. Discrètement, Erica lui glissa un mouchoir. Quand la dernière note de l’orgue s’éteignit, il y eut quelques
    secondes de silence, puis Harald prit la parole. Sa voix, tremblante, se fit plus posée à mesure qu’il parlait.
    — La vie peut changer en un instant. Mais Dieu est avec nous, même aujourd’hui.
    Patrik voyait sa bouche remuer, mais il cessa bientôt d’écouter. Il ne voulait pas entendre. Le peu de foi de son enfance qu’il avait encore conservée venait de disparaître. Ce qui était
    arrivé n’avait aucun sens. De nouveau, il serra la main d’Erica."

    copyright : @ Actes Sud 2013

En avant-première, les premières pages du polar Le Gardien du Phare de C. Läckberg, à paraître le 5 juin 2013 (Actes Sud), partie 1

  • Le Gardien du Phare, C. Läckberg, partie 1

    "C’est seulement lorsqu’elle posa ses mains sur le volant qu’elle vit qu’elles étaient pleines de sang. Ses paumes collaient au cuir. Elle enclencha quand même la marche arrière et sortit un peu trop brutalement de l’allée du garage. Le gravier crissa sous les pneus.
    Le trajet en voiture allait être long. Elle jeta un coup d’œil vers le siège arrière. Sam dormait, enveloppé dans une couverture. Elle aurait dû lui mettre la ceinture de sécurité, mais elle n’avait pas le cœur de le réveiller. Elle conduirait prudemment. Par réflexe, elle leva le pied de l’accélérateur.
    La nuit d’été commençait déjà à s’éclaircir. Les heures sombres étaient passées avant même d’avoir eu le temps de s’installer. Pourtant cette nuit paraissait interminable. La donne avait complètement changé. Les yeux bruns de Fredrik fixaient le plafond, immobiles, et elle avait compris qu’elle ne pouvait rien faire. Elle était obligée de se mettre en sécurité avec Sam. Ne pas penser au sang, ne pas penser à Fredrik.
    Il n’y avait qu’un endroit où elle pouvait se réfugier.
    Six heures plus tard, ils arrivèrent. Fjällbacka se réveillait tout juste. Elle gara la voiture devant le Sauvetage en mer et se demanda un instant comment elle ferait pour tout emporter. Sam dormait toujours profondément. Elle trouva un paquet de mouchoirs en papier dans la boîte à gants et s’essuya les mains du mieux qu’elle put. Le sang était tenace, il était difficile à
    nettoyer. Puis elle sortit les valises du coffre arrière et les tira rapidement vers Badholmen où le bateau était amarré. De peur que Sam ne se réveille pendant son absence, elle avait fermé la voiture à clé pour qu’il ne puisse pas en sortir et tomber à l’eau. Elle descendit péniblement les valises jusqu’au bateau et ouvrit le cadenas de la chaîne censée protéger des vols. Puis elle retourna à la voiture en courant presque et constata avec soulagement que Sam dormait encore paisiblement. Elle le souleva et le porta, enveloppé dans sa couverture. Le regard fixé sur ses pieds, elle parvint à monter à bord sans glisser. Doucement, elle posa Sam directement sur le plancher et tourna la clé de contact. Le moteur toussa, puis démarra à la première tentative. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas piloté ce bateau, mais elle était confiante, elle y arriverait. Quittant l’emplacement en marche arrière, elle sortit du port.
    Le soleil s’était levé mais ne chauffait pas encore. Elle sentait ses muscles se relâcher petit à petit, la tension cédait et l’horreur de la nuit perdait un peu de son emprise. Elle regarda Sam. Pourvu qu’il n’en garde pas de séquelles. À cinq ans, on est fragile. Comment savoir si rien ne s’était brisé en lui ? Elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour le guérir. Des bisous pour éloigner le mal, comme quand il tombait à vélo et s’écorchait les genoux.
    Elle connaissait bien le trajet. Chaque île, chaque rocher. Elle mit le cap sur Väderöbod et s’éloigna de plus en plus de la côte. Les vagues étaient plus grosses ici, et l’étrave cognait contre l’eau en retombant après chaque crête. Elle savoura la sensation des embruns lui éclaboussant le visage et s’autorisa à fermer les yeux quelques secondes. En les rouvrant, elle aperçut Gråskär au loin. Son cœur frétilla comme toujours quand l’île apparaissait et qu’elle voyait la petite maison et le phare, blanc et fier, dressé vers le ciel bleu. Elle était encore trop loin pour voir la couleur de la maison, mais elle se rappelait sa nuance gris clair et les menuiseries blanches. Et les roses trémières qui poussaient devant le mur le plus abrité. C’était son refuge, son paradis. Son île. Gråskär."

    copyright : @ Actes Sud 2013

  • Vient de paraître ! Envie de lecture ? Ici, vous trouverez les derniers titres de romans suédois qui viennent de paraître en français. Romans, polars, poésie et essais.

  • Nouveauté : visite de Fjällbacka sur les traces de Läckberg !

    Découvrez le Fjällbacka de Camilla Läckberg avec la visite guidée Sur les Traces de Camilla Läckberg ! Durée : 1h30. Cette visite vous permettra de voir les différentes scènes de crime fictives, y compris l’église de Fjällbacka, la place Ingrid Bergman et Kungsklyftan (la gorge du roi). Pour une visite guidée en anglais, il convient de réserver à l’avance. Celle-ci se fera uniquement pour un groupe de 6 personnes minimum. Visites guidées à la demande tout au long de l’année. Le prix de la visite est de 150 SEK/personne (+ de 15 ans) (environ 18 euros).  Prix : 150 SEK/personne (environ 18 euros).

     

     

Peace and LOve festival in Borlänge

Festivals en Suède 2012

Björk à Stockholm, Patti Smith à Östersund, Regina Spektor à Borlänge, The Hives à Piteå ou bien Bon Iver à Göteborg - vous avez le choix ! Voici une sélection de festivals en Suède, du sud au nord.

ABBA

La Suède : un phénomène musical

Si vous n’avez pas entendu Dancing queen du groupe ABBA, ou One du groupe de DJ Swedish House Mafia, vous devez vivre dans une grotte, parce que la musique suédoise a vraiment conquis le monde.

Stortorget in Ystad, Skåne

Ystad, sur les traces du commissaire Wallander

Que vous soyez ou non un fan du commissaire Wallander, vous allez adorer Ystad. Cette petite ville située à l’extrême Sud du pays et ses environs forment le cadre des versions suédoise et anglaise des romans policiers de Henning Mankell et des adaptations pour le cinéma et la télévision sur le commissaire de police morose.

Night Club Yaki-da in Gothenburg

Vie nocturne à Göteborg

Des brasseries, un bar à coktails au dernier étage d’un gratte-ciel, des clubs de rock et de jazz, sans oublier une scène LGBT qui fait le buzz.

Bellmansgatan in Stockholm, Mikael Blomkvists home

Millénium - les lieux de tournage

Curieux de savoir où exactement en Suède a été tournée l'adaptation de Millénium par David Fincher ? Retrouvez les lieux de tournage sur la carte !

Huvudskär islet, Stockholm archipelago

10 raisons d'aller en Suède !

Vous n'êtes jamais allé(e) en Suède et vous vous demandez ce qu'il y a bien à voir là-haut dans le nord de l'Europe ? Les amoureux de la Suède sur Facebook vous répondent !

 

Les meilleurs films suédois (selon les fans de la Suède sur Facebook)

 

Publicité:

A part of the official gateway to Sweden